• Quel est le fonctionnement d'une assurance de prêt ?
  • Lors de la signature d’un prêt, que ce soit un prêt immobilier ou à la consommation, il est impératif de souscrire un contrat d’assurance. Le contrat d’assurance de crédit offre certaines garanties telles que la perte d’emploi, le décès et l'invalidité ainsi que l'incapacité de travailler. C’est à partir de ces garanties que les banques pourront être rassurées de la continuité du remboursement même s’il arrive malheur à l’emprunteur. Personne n’est en effet à l’abri des accidents de la vie, l’assurance de prêt prévoit les risques et couvre l’emprunteur. Cela protège aussi l’organisme financier auprès duquel le crédit a été souscrit.

    L’engagement de la compagnie d’assurance de prêt

    La société d’assurance de crédit s'engage auprès de l’organisme financier à payer la totalité ou une partie du reste de l’emprunt quand l’emprunteur n’est plus en mesure de s’acquitter de cette dette. Les situations qui nécessitent l’intervention de la compagnie d’assurances sont prévues par les termes du contrat. Il en est ainsi des cas d’invalidité, de perte d’emploi, de décès, de risque politique, de risque de catastrophe naturelle, etc. tout dépend des garanties choisies par l’assuré. Pour que l’établissement assure sa part du contrat, l’assuré doit renseigner des informations exactes, car toute fausse déclaration peut entraîner la nullité du contrat.

    Les coûts d’une assurance de prêt

    Les coûts d’une assurance de prêt varient d’une compagnie à une autre et dépendent des garanties choisies. Le mode de calcul le plus courant est le calcul basé sur le pourcentage de la somme empruntée. Il y a aussi un autre type de calcul qui est basé sur le pourcentage du reste du capital à rembourser. Ces calculs ne sont cependant pas figés, ils peuvent dépendre de la situation d’une personne. Pour comparer les coûts, on peut se référer au taux effectif global proposé par l’assureur et le comparer à celui d’un concurrent.

    ch be lu ca